Vive le sport !

Publié le par The Real Sabsab

Et voilà, à peine huit matches effectués sans trop d'encombres....... jusque là tout allait bien, le premier match je suis sur le banc en tant que remplaçant car je n'avais pas fait d'entrainement avec le groupe, donc normal. Le 10 se blesse et là le coach me dit : "Olive échauffes toi " .... (petit aparté, au foot quand on parle d'un joueur on donne son numéro qui équivaut à son poste sur le terrain, donc là le 10 c'est le meneur de jeu, si vous ne voyez toujours pas, c'est le poste de Zizou, donc là LA CLASSE !!!! Vous vous rendez compte ! Sabsab au poste de Zizou !! Oui bon c'est sûr,  je ne suis pas en équipe de France ni au  Réal de Madrid, mais c'est normal Raymond Domenech s'est planté quand il a demandé mon numéro de portable.... fin de l'aparté).

Et depuis je joue l'intégralité des matches en 10 (meneur de jeu, ZIZOU) ou 11 (Ailier gauche). Je me démerde comme je peux..... passements de jambes, roulettes, retournés acrobatiques, inter-exter.... pardonnez moi je m'égare dans mon jargon footballistique !

Donc jusque là, à part une béquille à la cuisse qui m'a tiré pendant cinq jours et moult écrasements du pied par de joyeux crampons adverses, il y a trois semaines, C'EST LE DRAME !!

Match contre Villerbon (petite bourgade du Loir-et-Cher aussi paumée que mon village) adversaire direct pour la montée en division supérieure...  et pendant  la rencontre alors que je suis parti pour faire un geste technique d'une incroyable beauté (j'enrobe pitéte un peu) le mec de Villerbon m'emmanche un vilain coup de genou dans le dos au niveau des côtes... je reste un moment au sol, me relève et continue le match.

Coup de sifflet final, 2 partout on s'en sort bien....

Sauf mes côtes qui se sont rappelées à leurs bons souvenirs pendant deux semaines, mais c'était des petits messages gentils du genre : "On est là !". Mais mardi dernier, douleur insupportable, impossible de se lever, j'appelle le médecin, je passe des radios et là fracture de la dixième côte et une semaine d'arrêt de travail !

Donc vive le sport !

P.S :  N° 6 de Villerbon tes côtes sont comptées car j'ai mis mon frangin au courant (il joue dans le même groupe que moi, mais pas dans la même équipe). Et quand tu vas jouer contre lui tu vas déguster mon salaud ! Pour une côte cassée la deuxième est offerte !
A bon entendeur salut !
Et moi je me charge de toi pour le match retour !

VENGEANCE !!

P.P.S. : Merci à ma chérie qui depuis me conduit en voiture, car je ne peux plus conduire, malgré le traitement de choc administré : Miolastan, Codéine et j'en passe...... Et encore merci à elle pour son soutien, car j'en ai bien besoin !



Publié dans SABSAB I presume

Commenter cet article

Sabsab 15/12/2006 11:30

Pour avoir les larmes aux yeux alors qu'on y arrive pas, rien de plus simple ! Il suffit de se tirer un poil du nez ou alors profiter du nerf le plus long du corps humain.... oui !  le nerf optique !  arrachez-vous un poil de cul et vous allez voir si les larmes ne vont pas venir ! ;pEn l'absence de poil, consultez un spécialiste.......!

Mado ... Floridian Girl ! 11/12/2006 18:09

c que je presque finir par en avoir les larmes aux yx ! LoL

Aurelie 11/12/2006 15:43

Bin ptêt, mais en même temps, le choupinet, il est resté 2 semaines sans rien comme antidouleur, avant d'avoir confirmation que c'était une côte cassée. Et certes, c'est un mec, alors il se plaint pas mal, mais quand même, il arrête pas de remuer, et le repos, il a du mal, alors quitte à soutenir quelqu'un moralement, pensez à moi qui essaie chaque jour de l'attacher au canapé avant de partir au taff.....(soupirs).....

Mado ... Florida Girl ! 11/12/2006 13:33

oooohhhhh .... pauvre Choupinet ! :)