Conte de Noël

Publié le par The Real Sabsab

"Sabsab ! Sabsab ! Racontes nous une histoire !"

"Mais vous voyez pas que je suis en train de rouler un...... une cigarette ! Lâchez moi !"

"Si tu ne nous racontes pas une histoire, on va te dénoncer !"

"Ooooh putain ! Sales mioches, j'en connais qui on finit dans un congélateur pour moins que ça !"

"Ouais mais nous on est trop nombreux pour tenir tous dedans ! Alors steplait une histoire !"

"Y sont de plus en plus fort ces gosses ! Bon ok ! Vous avez gagné ! Installez vous et écoutez..."

"Ouééééééééééé ! "

"En attendant Stéphane, enlèves les doigts de ton nez ! Parce que là, je ne racontes rien tant que tu ne te tiens pas tranquille ! Ah non pardon ! Kévin ! Enlèves tes doigts du nez de Stéphane !"

"T'es trop con Kévin ! Kévin au congel' ! Kévin au congel' ! "

"Ah ces enfants, qu'est-ce-qu'ils peuvent être cruels parfois. Bon les niards, je finis de rouler mon..... ma cigarette et on y va !"

"Où çaaaaaaa ?"

"Dans ton c...... ! Cruels et cons en plus ! Pierre (Desprosges) si tu m'entends, tu avais raison !" (cf Manuel du savoir vivre à l'usage des rustes et des malpolis)


Vous connaissez tous l'histoire de Rudolph, un petit renne qui vivait au Pôle Nord. Il n'avait pas d'amis et était rejeté par les autres rennes parce qu'il avait un gros nez rouge qui brillait. Néanmoins, le Père Noël le choisit pour être le neuvième renne à tirer son traineau. Cette année-là, il y avait beaucoup de brouillard durant la nuit de Noël, et le Père Noël s'inquiétait de ne pas pouvoir distribuer ses cadeaux à cause du mauvais temps. Heureusement, le Père Noël plaça sa nouvelle recrue à la tête du traineau et Rudolph guida les autres à travers la nuit grâce à son nez brillant. C'est ainsi que Rudolph devint célèbre.
Et grâce cette soudaine notoriété, Rudolph négocia auprès de Papa Noël un salaire plus que confortable, avec lequel il put se faire construire une petite étable particulière avec chauffage au sol, jacuzzi et écran LCD pour jouer sur la PS2 à PES06.....

"Hé Sabsab ! Elle est moisie ton histoire !"

"Vous avez voulu une histoire alors maintenant on écoute ! Sinon c'est direction la cave ! Compris ?"

Je disais donc.....

Rudolph coulait donc des jours heureux et se trouva une petite femme. Et de cet amour naquît un petit être, Ralph. Ces parents ne le savaient pas encore, et vous aussi d'ailleurs, mais ce petit allait sauver le destin de la planète entière, la réputation de ses parents et le bonheur de tous les enfants de la terre.
Mais la jeunesse de Ralph, à l'instar de son père, fut loin d'être rose. En effet en plus de marcher dans les traces de son digne papa, le petit Ralph avait un handicap, une taille minuscule. Et ses camarades ne manquaient jamais l'occasion de se moquer de lui et de le chahuter.
Et c'est sans aucun doute cette douloureuse expérience qui fit de lui un renne combatif et fier. Il se dépensa sans compter pour faire ses preuves auprès de ses professeurs de la Renne's High School of Laponie et surtout auprès de son père pour espérer un jour devenir un renne de l'attelage de Père Noël (appelé Le Parrain dans le monde très fermé de la Laponie).
Un jour que Ralph rentrait de la
Renne's High School of Laponie après une rude journée de travail, Rudolph son tout jeune retraité de père, voulu s'enquérir de l'avancement de sa formation.

"Alors mon fils, bien passée cette journée ?"
"Ouais P'pa ! En code de la route du ciel, j'ai eu un A !"
"Et c'est tout ? Tu n'avais pas un examen en conduite de traîneau cette après midi ?"
"Oui !"
"Et..... ?"
"Et je m'suis planté ! J'a eu un E !"
"Aie c'est sûr que pour cette hiver ça va pas le faire !"
"Mais j'suis tout petit et faible, pour la théorie y a pas à dire, j'suis un cador. Mais pour ce qui est de la pratique, là j'suis un vrai cake ! Je ne sais pas si c'est une bonne idée de vouloir insister !"
"Ecoutes mon petit, je vais te conter mon histoire que nous t'avons toujours caché ta mère et moi. Car vois-tu mon fils, ma réussite n'a tenu qu'à très peu de choses. Et si je suis là aujourd'hui à me la péter dans ma baraque plutôt cossue, je le dois surtout à mon courage et à ma ténacité."

Et après avoir entendu l'histoire et quelques conseils de son père, Ralph gonflé à bloc, décida de cravacher sévère pour être faire partie des "neuf" ,  the All Stars Rennes, comme on dit dans le jargon. Mais le All Stars Rennes c'était dans trois mois seulement et il était classé vingtième.
Avec beaucoup de travail (en musculation notamment), au bout d'un mois, Ralph se classait seizième, le mois suivant quatorzième.
A la fin des exams de fin d'année, en regardant les résultats d'admission, entouré de ces parents,
déception suprême ! Ralph constata qu'il était dixième ! A une place du bonheur. Tant d'efforts déçus que de peines perdues, Ralph était au fond du trou !
Et le 24 décembre 2006, inconsolable et désespéré le petit Ralph pleura toutes les larmes de son corps en se disant que vivre dans un troupeau de rennes "classique" avec des Inuits c'était peut-être pas très classe, mais en tout cas, cela lui éviterait bien des désagréments.
Et tout à coup, son père qui n'avait osé jusque là aller le voir pour le consoler, entra dans sa chambre tout éssouflé :
"Ralph ! Ralph ! Le Parrain veut te voir !"

Ralph sécha ses larmes et courut le voir.

"Ecoutes petit, j'ai une offre que tu ne pourras pas refuser, car vois-tu j'ai un léger souci, et tu vas le résoudre......"
"Je ne comprends pas ce que vous voulez Parrain"
"Ne me coupes pas, petit branleur, t'es bien comme ton père toi, mais tu me plais bien. Un de tes collègues qui fait partie de l'équipage a mangé du foin pas frais et il a chopé la gastro...... donc tu pars avec nous ce soir"
"Ce soir ? Tisite ? Main'nant ?"
"Oui petit con ! Tout de suite ! Alors magnes toi on a plus beaucoup de temps !"

Et c'est ainsi que Ralph tout comme son père des années auparavant sauva ce Noël. Et si vous avez regardé le ciel cette nuit là, vous avez sûrement du voir ce petit être qui donna tout ce qui l'avait pour mener à bien la mission qu'on lui avait assigné

Vous l'avez vu j'espère ?

Non ?

Alors voici une photo qui trône désormais sur la cheminée de ses parents, je peux vous dire qu'ils sont fiers de leur petit !



Tout ça pour ça me diriez-vous ?

Ben ouais !








Publié dans SABSAB I presume

Commenter cet article

Caro 25/03/2007 17:03

Ca faisaist longtemps que j'étais pas passée sur ton blog et là je regrette... j'ai rarement autant ri !!!

Mado ... Floridian Girl ! 25/01/2007 19:26

:)

Sabsab 25/01/2007 19:21

Limite moyen voire de la grosse merde ! J'ai envoyé un manuscrit de ce texte à une maison d'éditeur qui n'en a même pas voulu !C pour dire.......               

Mado ... Floridian Girl ! 24/01/2007 01:29

Oui en mm tps je trouve pas que cela soit si bien ecrit que ca ! :)Limite c mm tres moyen ! Bon aller ... une bise qd mm pr la route

Aurelie 23/01/2007 15:15

Et bah ! Il aura eu raison de se donner du mal vu tous les commentaires laiss&s ^^....Bon aprés, c'est sûr, ca dérive sur la fin. Surtout DVC (Dans Vos Culs)...